white and black abstract painting

IFC BIM : qu’est ce que c’est et comment s’en servir

Avec l’évolution de l’industrie du bâtiment ces dernières années, la gestion des données et informations efférentes est devenue un défi majeur pour les grandes sociétés. C’est dans cette perspective que le format IFC a été créé. Qu’est-ce que l’IFC et comment s’en servir ? Découvrez ici tout sur la notion d’IFC et la clef pour son utilisation.

IFC BIM : de quoi s’agit-il ?

Avant de répondre à la question de savoir ce que c’est que l’IFC , il faut d’abord connaître le sens du concept BIM. BIM est un acronyme de <> qui se traduit par le modèle d’information pour le bâtiment. Selon la NIBS (National Institutes of Building Science), c’est une représentation numérique des caractéristiques physiques et fonctionnelles d’un objet. C’est alors une méthodologie opérationnelle et différente d’un outil. Elle est le processus de numérisation des informations concernant le processus de construction d’un immeuble. Parmi ces caractéristiques, figure la facilité de coopération entre les participants durant le cycle de vie d’un bâtiment. L’IFC est un outil qui vient faciliter cette coopération. Elle favorise l’échange de données de manière sûre et sans faute tout en permettant d’éviter les pertes d’information.

En résumé, l’IFC est un format ouvert, considéré comme standard international, qui permet l’échange de modèle et de contenu d’information. Il favorise l’échange des informations dans une équipe de projet et entre différents logiciels. Cela intervient notamment lors des étapes de conception, de construction, d’exploitation et de maintenance. Il permet donc aux professionnels du bâtiment de mieux collaborer et de gérer efficacement leurs projets de construction.

READ  La meilleure manière de réaliser un audit marketing efficace

Comment se servir de l’IFC ?

Pour se servir de l’IFC , il faut d’abord savoir comment le créer ainsi que les étapes pour l’utiliser dans un projet.

La création d’un modèle IFC

Il faut premièrement créer un modèle IFC avec vos données déjà existantes. Pour le faire, vous pouvez utiliser un logiciel de modélisation BIM compatible avec le format IFC ou convertir un modèle de fichier existant au format IFC. Dès que vous avez créé ou converti votre fichier au format IFC, il reste plus qu’à l’utiliser dans votre projet de modélisation des informations du bâtiment. Il peut servir au stockage des données du projet, au partage avec les autres membres de l’équipe ainsi qu’à sa visualisation dans différents logiciels de modélisation.

Les étapes à suivre pour utiliser le format IFC

Plusieurs étapes sont à franchir avant l’utilisation d’un format IFC dans un projet de modélisation. D’abord, il faut procéder au téléchargement et à l’installation d’un logiciel de CAO compatible avec le format IFC. Ensuite, il faut passer à l’ouverture du fichier dans le logiciel de CAO. En principe, presque tous les logiciels de CAO offrent une option pour l’ouverture directe des fichiers IFC.

Pour continuer, convertissez le fichier IFC en un format compatible avec le logiciel de CAO. Au cas où le logiciel de CAO ne prend pas en charge le format IFC, essayez de convertir le fichier IFC en d’autres formats compatibles comme DWG ou DXF. Enfin, procédez à l’enregistrement du fichier IFC dans le format compatible avec le logiciel de CAO. Les logiciels de CAO proposent presqu’en général une option pour enregistrer les fichiers IFC dans un format compatible.

READ  Obtenir son Permis de Conduire : Tout ce qu'il faut savoir pour les Candidats Libres

En somme, le fichier IFC simplifie l’échange entre les constructeurs de bâtiment. Il faut juste maîtriser son fonctionnement afin de jouir de la facilité qu’il offre.