Définition d’une option en bourse

En échange du paiement d’une prime au vendeur, une option donne à son propriétaire (ou acheteur), en substance, le droit d’acheter (ou de vendre) un titre à un prix particulier pendant une période déterminée. Trouvez un investissement adapté à votre situation financière : il n’y a pas de montant minimum requis pour ouvrir un compte et investir de l’argent sur le marché boursier.

Les politiques de l’option en bourse

Il existe deux sortes d’options : les calls et les puts. Chaque type d’option a deux sentiments possibles : acheter ou vendre l’option. Cela nous donne quatre groupements potentiels.

L’acheteur de l’option a le droit, mais non l’obligation, d’acquérir les titres (situation favorable) ou de mettre fin à l’option (situation défavorable) à l’expiration.

Étant donné que l’acheteur a la possibilité d’exercer ou de ne pas exercer le contrat, et que le vendeur reçoit une prime pour dépendre de la décision de l’acheteur, le contrat d’option apparaît comme un instrument financier asymétrique.

Les options donnent à l’investisseur la possibilité de se couvrir ou de spéculer sur des actifs très volatils. Un appel est acheté pour anticiper l’augmentation du support.

Un call sell signale une vision baissière ou même neutre du support (le support étant tombé, l’acheteur perd tout intérêt à exercer son option, et le vendeur est enfin libéré de ses responsabilités).

Le Marché (MONEP) de l’action en bourse

Les options d’achat d’actions sont la pièce maîtresse du capital-risque. L’une des principales raisons du succès des start-ups de nouvelles technologies est leur large adoption dans les premières phases.

Les stock-options sont utilisées pour attirer les investisseurs par ces entreprises naissantes afin d’acquérir des talents. En plus d’être des professionnels confirmés, ces cadres apportent un gage de confiance qui attire les investisseurs, les options sont donc destinées à capter des compétences. C’est au MONEP (Marché des Options Négociables de Paris) qu’elles sont négociées. Les actions et les indices sont les deux formes d’investissement disponibles.

La Société de Compensation des Marchés Conditionnels (SCMC) est une filiale de la Bourse de Paris qui émet des options dont la durée varie de 1 à 9 mois pour les options sur actions et de 1 à 2 ans pour les options sur indices.

Il existe deux types d’options sur le marché : l’option américaine, qui peut être exercée à tout moment, et l’option européenne, qui ne peut être exercée qu’à l’échéance.