Comment bien gérer la finance d’une entreprise ?

Tout le monde a besoin d’une bonne gestion financière. Que vous soyez un entrepreneur, un employé ou un simple citoyen, vous devez avoir un contrôle total sur vos flux financiers afin d’accomplir vos tâches le plus rapidement possible.

Bien que la gestion de ses finances soit essentielle à la réussite d’une personne dans la vie, elle est généralement considérée comme un devoir onéreux et une tâche difficile, surtout pour ceux qui n’ont pas d’expérience en la matière. Et pourtant, comme pour toute autre discipline, n’importe qui peut acquérir les compétences nécessaires pour se lancer dans les affaires. Vous découvrirez ici des idées utiles sur la manière de développer de bonnes techniques de gestion financière.

Honorez vos dettes

L’endettement est un obstacle majeur à l’indépendance financière. Il complique généralement la gestion des finances personnelles et réduit le pouvoir d’achat. Dans la plupart des situations, l’endettement rend la gestion financière plus difficile et réduit le pouvoir d’achat. Personne n’aime être piégé par le manque d’argent et est tenté de prendre un crédit pour payer certains articles à l’occasion. Cette solution est cependant souvent dangereuse dans de nombreuses situations.

Il est facile de tomber dans un cercle vicieux d’inquiétude et de stress, qui réduit progressivement la capacité à se concentrer sur les objectifs de la vie. Pour éviter le surendettement, il est essentiel de mettre rapidement en place un plan de réduction des dettes efficace. Il est essentiel de dresser la liste de toutes vos dettes (cartes de crédit, prêts, factures) afin d’avoir une bonne gestion financière. Une fois que vous les aurez toutes listées, vous connaîtrez le montant exact dû pour chacune d’entre elles.

Vous pourrez ensuite élaborer une stratégie pour rembourser vos dettes dès que possible. Si vos dettes combinées sont supérieures à vos revenus, vous aurez du mal à garder le cœur net. L’épargne de petits montants (cinéma, achats, etc.) pourrait vous aider à rembourser vos obligations.

Faites un bon bilan de la finance

Après avoir remboursé vos dettes, vous devrez établir un budget pour avoir une idée claire de votre situation financière. Si cette tâche peut sembler difficile, elle est en fait très simple. Il est possible de voir votre « valeur nette » à l’aide de modèles prédéfinis.

Vous pouvez choisir n’importe quelle date pour évaluer votre patrimoine en tant qu’individu. Il s’agit généralement d’une question de notes, notamment de la valeur marchande de vos biens personnels (bijoux, meubles, etc.), de la valeur marchande de vos voitures, de la valeur de votre argent et du solde de vos comptes bancaires, de la valeur marchande de votre maison, de vos investissements (actions, biens immobiliers) et des fonds qui vous sont dus.

Vous pouvez décider de faire ce budget une ou deux fois par an pour une bonne gestion financière. N’oubliez pas que plus vous faites fréquemment l’inventaire de vos biens, plus il est facile d’en garder la trace.

Etablissez un bon budget

Il est essentiel d’établir un budget futur afin de maîtriser les dépenses. Il s’agit d’un tableau qui peut être utilisé pour documenter tous vos revenus et toutes vos dépenses, ce qui vous permet de maintenir une gestion financière saine. Contrairement à la croyance populaire, le budget prospectif n’est pas simplement une liste de chiffres et de vagues approximations.

À titre d’exemple, supposons que le salaire d’un Customer Success Manager est de 70 000 dollars. Au lieu de faire des hypothèses sur ce que sera le salaire en 2020 ou 2022 en se basant sur les projections des années précédentes, il est plus utile d’utiliser des chiffres réels pour projeter les gains futurs sur une longue période.

Ainsi, en élaborant des hypothèses de développement personnel avec un certain degré de précision, il est plus simple de garantir la viabilité de vos projets. Toutefois, n’oubliez pas que les données peuvent varier d’une période à l’autre car il ne s’agit que d’une prédiction. Dans tous les cas, vous devez tout mettre en œuvre pour équilibrer les choses.

Pour établir un budget solide, nous vous recommandons de consulter d’abord vos factures mensuelles et les frais retenus. Ensuite, en utilisant ce formulaire comme exemple, calculez vos revenus et vos coûts. Si le résultat est négatif, déterminez quelles dépenses vous pouvez contrôler afin d’atteindre l’équilibre budgétaire. Si le résultat est positif, vous pouvez investir ou épargner de l’argent en même temps pour augmenter la valeur de votre patrimoine.

Misez sur un bon plan d’épargne

Un budget planifié peut aider à équilibrer les revenus et les dépenses tout en permettant d’atteindre des objectifs d’épargne raisonnables à l’avenir en toute confiance. L’épargne est une protection contre la ruine financière, et il est essentiel de prendre des décisions éclairées sur la façon d’en tirer le meilleur parti. Peu importe le montant que vous épargnez avant de commencer.

L’aspect le plus important est le taux d’épargne. Un employé qui touche 1 200 $ par mois et qui épargne 150 $ a un taux d’épargne de 12,5 % en pratique. En comparaison, une personne qui gagne 6 000 $ par mois mais n’investit que 300 $, soit 5 % de son revenu, a un taux d’épargne inférieur (12 %). Épargner est essentiel pour une gestion financière efficace. Cependant, pour éviter de se retrouver piégé par les dettes, il faut savoir comment l’accomplir.

Si vous en avez les moyens financiers, il est sage de stocker au moins trois mois de revenus afin de constituer votre compte d’épargne. Il s’agit d’une partie de vos ressources qui n’est pas utilisée immédiatement. Ce type d’épargne est idéal pour se prémunir contre les aléas de la vie (baisse des revenus ou sinistres, par exemple) tout en assurant une indépendance financière à long terme.

Le montant des économies que vous pouvez réaliser est également limité. Vous pouvez économiser de l’argent sur des choses comme les repas, le transport et les loisirs. L’argent que vous mettez de côté vous permettra de faire face aux dépenses courantes (comme les frais de copropriété ou les impôts). Cette épargne pourra être utilisée pour financer vos projets à moyen terme (comme une reconversion professionnelle ou un investissement immobilier).